Les 4 nuisibles à surveiller en région lyonnaise

Les 4 nuisibles à surveiller en région lyonnaise

La région lyonnaise jouit d’un climat tempéré et agréable à vivre… si nous en profitons, certains nuisibles aussi! Comment les identifier et comment s’en débarrasser? On vous dit tout sur le quatuor de tête!

insecte nuisible

Dans la maison

cycle biologique de la punaise de lit

  • Les punaises se développent dans nos maisons ou appartement après y être entrées avec du mobilier contaminé (un matelas par exemple), ou même des visiteurs porteurs. Attention également aux retours de vacances : elles peuvent se glisser dans valises de retour! Pour les repérer, regardez sur les coutures de votre matelas : si vous y voyez des petits points noirs (à la manière de ceux qu’on pourrait faire au crayon ou aux stylos), il peut s’agir de déjections de punaises. Pour vous en débarrasser, prenez contact avec un spécialiste du traitement des punaises de lit à Lyon : celui ci doit avoir reçu un agrément de l’état. Pour exterminer les punaises de lit, il fait tout d’abord un diagnostic sur mesure de votre habitation (le mobilier, les habitants, le degré d’infestation) avant de mettre en place une procédure d’attaque. La procédure pour exterminer les punaises de lit est  détaillée sur cette page : http://www.anti-punaises.fr/exterminateur-punaise-de-lit-lyon.html

termite

  • Les termites ou fourmis blanches sont regroupées en 2600 espèces. Très discrets, on les détecte en vérifiant la qualité du bois de son habitation : une plinthe fragile, un bois évidé mais sans sciure, de tous petits trous noirs sur les plâtres…  Des foyers de termites avaient été identifiés dans les 1er et 4e arrondissements de Lyon en 2008. A l’époque, un arrêté avait été publié, avec des consignes adressés aux propriétaires de bien pour remédier au problème. Depuis, des périmètres d’infestation sont clairement identifiés : un paramètre à vérifier avant de s'(installer définitivement dans un quartier! Si des termites sont détectées dans votre immeuble, le propriétaire doit suivre une procédure stricte, détaillée sur le site officiel de la ville de Lyon : http://www.lyon.fr/espace-demarches/environnement-securite/salubrite/declaration-dinfestation-par-les-termites.html Vous pourrez y consulter les périmètres d’infestation et télécharger .

Bon à savoir : en constituant un syndicat de propriétaires, la Ville de Lyon prendra en charge 25% des dépenses engagées pour détecter et se débarrasser des termites.

Dans le jardin

  • Les guêpes : lorsqu’une femelle guêpe a été fécondée, elle commence la construction de son nid au printemps. Les larves qui s’y développent l’aident ensuite à construire un nid plus conséquent, susceptible d’accueillir toute une colonie. Les nids ne deviennent actifs qu’au début de l’hiver. Les nids de guêpes prennent différentes formes en fonction du type de guêpes : des petites balles de golf pour les guêpes polistes (sous les toitures), des  nids en haut des arbres pour les guêpes « communes », les « vespa vulgaris » ou encore dans le sol pour les guêpes germaniques.
  • Les frelons d’Asie et d’Europe : on les retrouve dans le sud est de la France. Comment le reconnaître? Ses pattes sont jaunes, son thorax est noir et il possède un anneau jaune ou oranger sur son abdomen. A contrario les frelons d’Europe ont une tête rouge et des anneaux jaunes et noirs sur l’abdomen.  Les nids de frelons asiatiques se situent soit à plusieurs mètres de hauteur dans des arbres, soit au ras du sol (sur du mobilier urbain par exemple). Il peut mesurer jusqu’à 1 mètre de hauteur. Les nids de frelons d’Europe possèdent des alvéoles toujours orientées vers le bas. Ils peuvent être installés dans certains greniers, dans des arbres (généralement morts) et même… dans un tas de compost.

frelon d'asieLe frelon d’Asie

frelon d'europeLe frelon d’Europe

Bon à savoir : en cas de doute sur un nid de guêpes ou de frelons à Lyon, ne vous en approchez pas à moins de 3 mètres. Appelez un spécialiste agréé par l’Etat. Plus d’infos et contact sur la page « Nid de guêpes à Lyon »

 

Laisser un commentaire

*