Mise en location à Lyon : ce qu’il faut savoir !

Mise en location à Lyon : ce qu’il faut savoir !

Vous avez la possibilité de mettre un de vos biens en location. Félicitations ! Pour cette première mise en location, le propriétaire/bailleur doit verrouiller un certain nombre de choses. Petit tour d’horizon sur les étapes à suivre dans l’ordre pour une location sans encombre pour les deux parties :

Choisir son mode de location

Il existe deux possibilités pour proposer son bien immobilier en location :

La location nue ou en meublée : il s’agit d’une location au titre de résidence principale nue ou en non meublée.

La location saisonnière : à étudier en fonction de l’emplacement de son bien, si le bien est situé en plein centre-ville de Lyon, ville très touriste et appréciée notamment pour sa gastronomie, il sera facile de trouver des locataires pour une courte durée.

Dans tous les cas, les régimes fiscaux sont différents en fonction des modes. Il est important de réfléchir à ces questions avant de se lancer car une location nue est basée sur un bail de 3 ans renouvelables.

Faire réaliser des diagnostics immobiliers obligatoires

Comme pour la vente d’un appartement ou d’une maison, 3 diagnostics immobiliers à Lyon ou ailleurs sont à réaliser et à fournir aux locataires pour une location en bonne et due forme.

  • Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Ce diagnostic évalue et analyse la quantité énergétique consommée par le logement. Depuis 2011, il est obligatoire de voir figurer les étiquettes énergétiques issues des résultats pour évaluer s’il s’agit d’un logement économe ou énergivore et prendre des décisions en conséquence. (Rénovation énergétique, changement des huisseries etc.)

  • Le diagnostic plomb

Pour le diagnostic plomb à Lyon ou ailleurs en France, des traces de plomb sont recherchées au sein du logement à louer pour établir ensuit un Constat de Risques d’Exposition au Plomb (CREP). Dans les vieux bâtiments, on trouve encore de la peinture au plomb utilisée de manière courante autrefois. Il est à l’heure actuelle scientifiquement prouvé que le plomb a des effets ravageurs sur la santé des femmes enceintes et des enfants, ils peuvent en cas d’ingérence développer le saturnisme.

  • Le diagnostic état des risques naturels et technologiques (ERNT))

Il s’agit d’un diagnostic qui doit être daté de moins de 6 mois et a pour vocation d’informer les locataires de tous les risques potentiels géographiques du secteur. Des risques naturels et technologiques étudiés sont les suivants :

 

 

Risques technologiques

Pétroliers

Chimiques

Biologiques

Risques naturels 

Inondation Sécheresse

Feux de forêt

Avalanches

Tremblement de terre

 

 

 

S’informer sur les prix du marché

Pour fixer son prix de loyer mensuel, il faut être aux faits des prix du marché en fonction de son environnement. C’est-à-dire qu’on s’attend à un loyer plus élevé pour un appartement situé à 2 pas du métro que pour un appartement où il faut marcher 20 min pour apercevoir la première bouche de métro. Se tourner vers des agences immobilières peut être une solution pour calculer au plus juste le prix de son loyer en fonction de vos charges. Cette opération financière doit être calculée avec une très grande précision pour écarter toutes mauvaises surprises.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : c1diag.fr

 

 

 

 

Laisser un commentaire

*