La gastronomie lyonnaise

La gastronomie lyonnaise

gastronomie lyonnaise

Connue du monde entier, la cuisine lyonnaise n’a qu’un secret :  » laisser aux choses, le goût de ce qu’elles sont « . Ce n’est facile qu’en apparence, car le trait de génie culinaire ne souffre aucun débordement de goût, aucune lourdeur de dosage.

Célèbre depuis des siècles, la gastronomie lyonnaise doit beaucoup aux femmes en particulier depuis le XVIII siècle. Qu’il s’agisse des femmes de Canuts à la Croix Rousse, des bourgeoises de Bellecour, attachées à la réussite d’un repas signe suprême de savoir vivre, ou encore des  » mères  » qui tenaient table ouverte pour les Compagnons du Tour de France, toutes les Lyonnaises quel que soit leur rang social ont joué un rôle prépondérant dans l’édification d’un savoir faire culinaire.

Venez flâner aux premières heures le long de la Saône quai St Antoine avec l’espoir d’y croiser quelques uns de nos plus grands chefs cuisiniers ou découvrez les couleurs du  » bon goût  » dans un foisonnement de produits régionaux sur les étalages colorés des Halles de Lyon. Délectez vous encore devant les vitrines prestigieuses des grands chocolatiers lyonnais comme Bernachon ou Voisin.

Lyon offre à votre bouche une palette de restaurants : des traditions régionales dans les fameux bouchons lyonnais aux guinguettes des bords de Saône, des meilleures spécialités françaises aux recettes originales et surprenantes, la ville s’ouvre et laisse découvrir toutes ses richesses culinaires.

La région regorge d’inventivité et de grands chefs  » étoilés  » dont les noms ont fait le tour de la planète, mais la véritable richesse se trouve tout aussi bien autour des fourneaux des restaurants de quartier qui sans bruit, célèbrent chaque jour un festin de couleurs et de goûts. Nos marchés & leurs producteurs régionaux sont le  » jardin potager  » de la ville.

Au nord de Lyon, le Beaujolais étend ses vignobles sur près de 22. 000 ha de coteaux et de vignes, offrant à Lyon, à ses bouchons et ses restaurateurs, la primeur des 10 crus Beaujolais haut de gamme (Brouilly, Chénas, Chiroubles, Côte de Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin à Vent, Régnié, et Saint Amour) qui viennent chatouiller le palais des gourmets.

Laisser un commentaire

*