L’hivernage réussi de la piscine à Lyon

L’hivernage réussi de la piscine à Lyon

L’hivernage de la piscine est un indispensable à mettre en place dès l’automne, même s’il fait encore beau à Lyon en cette période. Un bon hivernage vous permettra d’éviter les gelées et de protéger la structure ainsi que les équipements de votre piscine de tous les dégâts qui peuvent en découler. Cela vous permet aussi de conserver la qualité de votre eau et d’éviter la prolifération d’algues vertes, ce qui, au final, vous fait économiser du temps et de l’argent ! Pour tout savoir de l’hivernage de la piscine, suivez le guide !

Préparer son hivernage

piscine

L’hivernage de la piscine nécessite au préalable quelques petites préparations.  Ainsi, vous devrez tout d’abord nettoyer votre bassin. Pour cela, passez votre robot ou votre balai manuel, puis nettoyez la ligne d’eau. Vérifiez ensuite le pH et effectuez un traitement de nettoyage de choc. Pendant ce temps, laissez tourner la filtration de la piscine 10 à 12 heures.

Une fois votre bassin propre comme un sou neuf, attaquez-vous au filtre à sable. Il est essentiel d’effectuer un nettoyage et un détartrage en profondeur du sable, car votre filtre risque sinon de laisser passer l’eau et les impuretés. Pour ce faire, diluez 1 kg de détartrant filtre dans 10 L d’eau et versez la solution sur le  sable en laissant agir 12 heures. Effectuez ensuite un contre lavage.

L’hivernage actif

femme-nage

L’hivernage actif est idéal si vous souhaitez continuer à profiter de votre piscine durant les mois froids. L’hivernage actif doit être mise en place lorsque l’eau atteint 12 à 15°C.

Pour cela, mettez le niveau d’eau correct dans votre piscine (mi-skimmers) et arrêtez les systèmes de traitement automatique. Vous continuerez ces traitements manuellement durant l’hivernage de la piscine, avec des galets de chlore par exemple. Mettez ensuite votre produit d’hivernage et filtrez environ 2 heures par jour. Surveillez mensuellement le pH.

En hivernage actif, le temps de filtration varie selon la température extérieure :

  • Pour 16°C, comptez 5 heures de filtration ;
  • Pour 14°C, comptez 4 heures de filtration ;
  • Pour 12°C, comptez 3 heures de filtration ;
  • Pour 10°C, comptez 2 heures de filtration ;
  • Pour 16°C, comptez 5 heures de filtration ;
  • De -5°C à -10°C ; comptez 6 heures de filtration ;
  • Au-delà de -10°C : filtration en continue 24h/24.

Attention, n’utilisez pas de nettoyeurs automatiques en-dessous de 15°C.

L’hivernage passif

piscine-bois

L’hivernage passif est celui à mettre en place si vous ne comptez vous baigner qu’au retour des beaux jours à Lyon. C’est également l’hivernage le plus répandu et celui qui demande, en conséquence, le moins d’entretien.

Après avoir préparé votre hivernage, mettez en route la filtration par la bonde de fond si elle est présente, puis procéder au traitement au chlore ou au sel. Pour cela, faites un traitement choc de 15g (de chlore ou sel) par m3, puis filtrez pendant 10 à 12 heures. Après 48 heures, ajoutez un produit d’hivernage et diminuez le temps de filtration.

Ceci fait, baissez le niveau de l’eau de façon à ce que les skimmers, les buses de refoulement et la prise balai soit hors de l’eau. Attention : ne videz pas votre piscine entièrement ! Placez ensuite des bouchons d’hivernage dans les buses de refoulement et la prise balai et, si vous le pouvez, retirez les paniers des skimmers et placez à l’intérieur une bouteille Gizzmo  pour éviter leur éclatement.

Enfin, coupez l’alimentation électrique. Vous pouvez rajouter une protection supplémentaire, ce n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé pour protéger votre piscine contre les méfaits des intempéries.

Les protections complémentaires

Abri de piscine

Abri de piscine

Pour être sûr que votre piscine ne gèle pas en même temps que la Saône en hiver, vous pouvez utiliser des protections complémentaires.

Il existe ainsi des coffrets antigel, de véritables sécurités antigel qui ont pour fonction de retarder l’apparition de glace dans le bassin et les canalisations. Vous devez pour cela acquérir un coffret antigel, mettre en marche la filtration à une température préréglée contre le gel, puis faire circuler l’eau lorsque la température passe sous l’indication préréglée.

Vous pouvez également investir dans une bâche d’hivernage, idéale pour protéger votre piscine en hiver. Elle s’installe avant la mise en route de l’hivernage et permet de protéger l’eau des impuretés. Vous avez aussi les abris de piscine en durs qui remplissent ce rôle, en plus de limiter le refroidissement de l’eau et de vous permettre de profiter plus longtemps de votre bassin.

Laisser un commentaire

*